La gestion des connaissances représente une avenue de plus en plus prisée par les entreprises. Avec raison, puisqu’elle favorise notamment le savoir collectif, la qualité des solutions et la productivité des entreprises.

L’implantation d’une telle initiative implique notamment :
• l’indexation des documents clés et des expertises;
• le partage des connaissances tacites des employés; et parfois même
• la cueillette d’information externe (veille); et
• la formation.

Knowledge is power, dit-on. Au sein d’une organisation, le dicton Knowledge sharing is power est néanmoins plus approprié. Cette intelligence collective découle directement de l’expérience et des connaissances individuelles des employés. Toutefois, faute de temps, d'expertise et parfois d’intérêt, ces connaissances sont trop rarement identifiées, recueillies, structurées et partagées. Or, voilà le grand défi de la gestion des connaissances. Si les documents représentent une partie de la mémoire collective, les expériences individuelles et les savoirs tacites représentent l'autre partie, beaucoup plus difficile à appréhender, mais d'une valeur inestimable.

À titre de journalistes d'entreprise, nous transformons ces expériences individuelles et ces savoirs tacites en contenu intelligible – texte, audio et vidéo. Nous l’indexons et le déposons dans un Centre d’information interactif pour faciliter la consultation et la participation des employés.

Des outils uniques

Nous avons mis au point une plateforme propriétaire de podcasts imagés. Que l’information émane d’une entrevue que nous avons réalisée ou d’une quelconque réunion interne, nous éditons et synchronisons les fichiers audios et les images en vue d’offrir un message clair et percutant.

Pourquoi maintenant ?

Depuis les 10 dernières années, la gestion des connaissances s’est imposée dans la majorité des grandes organisations. Plusieurs tendances (et nécessités) justifient cette volonté accrue de transformer les connaissances individuelles en connaissances institutionnelles, telles que :
• la globalisation (la nécessité de consolider les connaissances fragmentées)
• la concurrence (la nécessité d’implanter les meilleures pratiques)
• la restructuration des entreprises (la nécessité de préserver l'expertise en dépit des mises à pied)
• les soubresauts économiques (la nécessité de réagir rapidement aux changements)
• les difficultés reliées à l’embauche (la nécessité de motiver les employés et d’attirer les meilleurs candidats)

Offrir à vos employés la bonne information au bon moment, est un objectif ambitieux que vous pouvez réaliser.
Ce faisant, vous bénéficierez d’importantes retombées.

 

Vie privée   Conditions d’utilisation  

PodMedia © Copyright 2007 Notes légales